Plan d'accès
Contact
Accueil > INFOS PRATIQUES > Santé et Services

Santé et Services

Numéros d'urgences

URGENCE - 114

Cliquez pour  VOIR PLUS

Santé

Médecins généralistes

  • Docteur Florentina ENE
    Genouilly et Graçay
    Tél:  02 48 52 21 05  
              06 87 77 37 96

  • Docteur Nadine LEMIRE
    Graçay
    Tél: 02 48 51 26 42

 Pharmacie

  • Graçay, place Jean Chaudron
    Tél: 02 48 51 42 16

  Infirmières

  • Frédérique PESTEL
    Fanny PENERON
    Graçay
    Tél: 02 48 51 46 53

Kinésithérapeute

  • Philippe CARRÉ
    Graçay
    Tél: 02 48 51 20 75

Vétérinaires

  • Docteurs Vinciane et Philippe ROYERS
    Graçay
    Tél: 02 48 51 23 59

Un défibrillateur pour sauver des vies

La mairie de Nohant, avec le concours de la  Communauté de Communes et en partenariat avec Groupama
a fait installer, en mai 2012,un  défibrillateur  à la  salle des fêtes  sur le mur extérieur sous le porche à
gauche de la porte d'entrée principale.
Accessible 24h/24, très simple à utiliser, toute personne témoin d'un arrêt cardiaque peut s'en servir.

Téléchargez :  Comment agir en cas d'arrêt cardiaque

Monoxyde de Carbone

Cliquez pour  VOIR PLUS

 

  

Se Former pour sauver

Cliquez pour  VOIR PLUS

D I C R I M

 

Cliquez pour  VOIR PLUS

 

Association d'aide et de services à domicile du Cher "Facilavie"

 

VOIR PLUS

 

Service de télé assistance pour le maintien à domicile "Présence Verte"

 La commune de Nohant est sensibilisée au service de téléassistance.
A travers le centre communal d'action sociale (CCAS), nous identifions et analysons les besoins sociaux de nos compatriotes et intervenons entre autres dans les demandes d’aide sociale pour le maintien à domicile et les services à la personne.

VOIR PLUS

 

Rendre la Route plus sûre

 

VOIR PLUS

 

Addictions

 

 

détecteur de fumée

 Obligation d'installer au moins un détecteur de fumée dans les lieux d'habitation

Cette obligation, qui existe chez certains de nos voisins nord-européens et aux USA depuis les années 90, marque une prise de conscience tardive chez nous. Et pourtant, les chiffres sont connus : si 70 % des incendies domestiques se déclarent de jour, 70 % de ceux qui tuent ont lieu la nuit, quand les occupants du logement en feu dorment, et sont alors asphyxiés par les fumées toxiques avant même d'être réveillés (source : Rapport parlementaire du député Damien Meslot).
Il n'y a pas de fumée sans feu dit l'adage, mais avec l'emploi de matériaux synthétiques dans l'habitat moderne, les fumées sont devenues plus dangereuses que les flammes. Dans les pays où les DAAF (Détecteurs Autonomes Avertisseurs de Fumée) se sont généralisés, la mortalité des incendies a diminué de moitié (source : la Commission de la sécurité des consommateurs). L'objectif du détecteur, c'est d'avertir. De réveiller dans la nuit ou d'attirer l'attention en journée, dès les premières volutes, pour permettre de tenter une maîtrise du foyer incendiaire, si c'est encore possible, ou de fuir.

ATTENTION : POUR LES PARTICULIERS, PAS DE REPORT.
Tout le monde avait enregistré qu’il fallait s’équiper au plus tard le 8 mars. Mais vlan, le Parlement a dégainé un amendement à la loi Macron. On aurait finalement jusqu’au 31 décembre. De nombreux médias ont repris l’information telle quelle sans apporter de précisions, mais Que Choisir (03/03/2015) est formel, cette mesure ne cible pas les particuliers. L’amendement est calibré sur mesure uniquement pour les grands bailleurs sociaux qui craignent de ne pas avoir équipé l’ensemble de leurs locataires et d’être en faute le 9 mars.

Cliquez sur le bandeau ci-desous pour télécharger la plaquette éditée par les Pompiers

Haut de page