Plan d'accès
Contact
Accueil > PATRIMOINE > Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

  •  816 habitants en 1861, 710 en 1901, 650 en 1910, 553 en 1922, 318 en 1982,  304 en 2015.

  • 2.378 hectares, situés pour moitié en Champagne Berrichonne et moitié en Boischaut-nord.

  • 172 mètres d'altitude.
     
  •  10 agriculteurs qui cultivent céréales et oléagineux, 1 qui élève des chèvres pour les produits laitiers.
    C'est une commune essentiellement rurale.
D'où vient le nom du Village ?

Le nom de ce village indique assez sa position et son origine. Entre Vatan et Massay, sur la droite de la route Napoléonienne Paris ⇒ Toulouse (ex Nationale 20).

No, Noe, Nou, Noue, désignaient en vieux français un pré bas, habituellement inondé, un creux que les débordements d'une rivière remplissent ou encore un fond où les eaux ralenties séjournent.

Au 13ème siècle : NOENTUM
1371 : NOUHANT et après NOUHANT EN CHAMPAIGNE
1374 : NOUHANT ENTRE LES EAUX
1404 : NOVENTO INTER AQUAS (nom Latin archives Sainte Chapelle de Bourges)
1619 : NOUHANT LE SAVIER
Au 18ème siècle : NOHANT-EN-GRACAY

Le territoire de Nohant-en-Graçay était tenu en fief par les barons de Graçay. Ceux-ci, pénétrés d'avoir autour d'eux des seigneurs disposés à soutenir leur cause, soit pour l'offensive, soit pour la défensive, s'étaient dépouillés de gros biens, érigés en fiefs, on en compta jusqu'à soixante-huit. Parmi les fiefs mouvants de la baronnie, sur le territoire de Nohant-en-Graçay, on relevait : la Garenne, le Verger, Villeperdue, le Chêne, Longchamps, Beffou (Boisfort).

La baronnie de Graçay (et les fiefs qui en dépendaient) fut cédée au Duc Jean de Berry qui la donna au Chapitre de la Ste Chapelle de Bourges afin de lui assurer des revenus.

Le bourg avait été affranchi en 1231 par Guillaume, seigneur de Genouilly.

La paroisse, dédiée à  Saint Martin, fut longtemps sous le patronage de la puissante abbaye de Massay.
 

Les maires depuis la Révolution

 

Haut de page